Info@empowermentgate.com +966 53 196 2796

  • Combien coûte la création d’une entreprise en Arabie saoudite ?

    Le coût de la création d’une société en Arabie saoudite peut varier en fonction de facteurs tels que le type d’entité commerciale, le secteur d’activité et les exigences spécifiques de l’entreprise. En règle générale, les coûts peuvent comprendre les frais d’enregistrement, les frais juridiques, les frais de licenciement et d’autres dépenses associées.

    Pour obtenir des informations précises et actualisées, adaptées aux besoins spécifiques de votre entreprise, il est recommandé de faire appel à un fournisseur de services professionnels de création d’entreprise. Empowerment Gate est spécialisé dans l’assistance aux entreprises dans leurs processus de création en Arabie saoudite et peut fournir des informations détaillées sur les coûts associés à la création d’une entreprise. Pour obtenir plus d’informations et une consultation personnalisée, n’hésitez pas à contacter Empowerment Gate.

  • Un étranger peut-il créer une entreprise en Arabie saoudite ?

    Oui, les étrangers peuvent effectivement créer une entreprise en Arabie saoudite. Ces dernières années, l’Arabie saoudite a mis en œuvre des mesures visant à encourager les investissements étrangers et stimuler l’esprit d’entreprise. Le gouvernement saoudien a lancé des initiatives visant à simplifier le processus de création d’entreprise pour les non-Saoudiens.
    Les investisseurs étrangers peuvent désormais créer des entreprises dans divers secteurs sans avoir besoin d’un partenaire local, grâce aux efforts du gouvernement saoudien pour attirer et faciliter les investissements étrangers. L’initiative Vision 2030 vise à diversifier l’économie et à rendre l’Arabie saoudite plus accueillante pour les entrepreneurs locaux et internationaux.
    Pour obtenir des informations détaillées et personnalisées sur la création d’entreprise en Arabie saoudite, y compris les dernières réglementations, procédures et opportunités, nous vous recommandons de contacter Empowerment Gate. En tant que spécialistes de la création d’entreprise, nous pouvons vous fournir des conseils complets adaptés à vos besoins spécifiques. N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations et pour obtenir de l’aide sur le processus d’établissement de votre entreprise en Arabie saoudite.
    Note : Les informations fournies sont susceptibles d’être modifiées en fonction des mises à jour réglementaires, et il est conseillé de consulter Empowerment Gate pour obtenir les détails les plus récents et les plus précis concernant votre entreprise.

  • Peut-on posséder une entreprise à 100 % en Arabie saoudite ?

    En règle générale, les étrangers sont autorisés à détenir 100 % des actions d’une société en Arabie saoudite, ce qui est la pratique habituelle dans la plupart des secteurs. Toutefois, il est important de noter que certains secteurs ont des réglementations spécifiques en matière de propriété.
    Dans des secteurs tels que la communication, l’assurance, la réassurance, le financement immobilier et les transports publics, la réglementation saoudienne exige avoir un partenaire local avec une part minimale, qui peut varier entre 20 % et 40 %.
    Si l’obtention d’une licence commerciale dans les secteurs du commerce de gros et de détail ne nécessite pas la présence d’un partenaire saoudien, les exigences en matière de capital diffèrent selon que l’entreprise compte ou non un actionnaire saoudien.
    Pour obtenir des informations plus détaillées sur les réglementations sectorielles spécifiques, les exigences minimales en matière d’actions et les considérations relatives au capital, nous vous recommandons de contacter Empowerment Gate. Notre équipe d’experts peut vous fournir des conseils personnalisés et s’assurer que vous disposez des informations les plus récentes et les plus précises, adaptées aux besoins de votre entreprise.
    N’hésitez pas à nous contacter pour toute assistance ou clarification supplémentaire.
    Note : Les informations fournies sont susceptibles d’être modifiées en fonction des mises à jour réglementaires, et il est conseillé de consulter Empowerment Gate pour obtenir les détails les plus récents et les plus précis concernant votre entreprise.

  • Quel est le capital minimum requis en Arabie saoudite ?

    En principe, aucun capital minimum n’est exigé pour la création d’une entreprise en Arabie saoudite. Toutefois, il est essentiel de savoir que certains secteurs spécifiques sont soumis à des réglementations qui stipulent des exigences en matière de capital minimum.
    Dans des secteurs tels que le commerce de gros et de détail, le financement immobilier, le courtage numérique, le recouvrement des dettes des agences de financement, les transports publics et d’autres activités de transport, la réglementation saoudienne exige un capital social minimum, qui varie selon le secteur entre 2 millions SAR et 200 millions SAR.
    Bien qu’il n’y ait généralement pas d’exigence en matière de fonds de roulement, l’obtention d’une licence commerciale dans les secteurs du commerce de gros et de détail sans partenaire saoudien exige un fonds de roulement prévisionnel minimum au cours des cinq premières années. Ce fonds de roulement prévisionnel peut varier entre 200 et 300 millions de SAR, sous réserve de satisfaire à diverses exigences.
    Même dans les secteurs où il n’y a pas d’exigence spécifique en matière de capital minimum, la création d’une société par actions implique un capital minimum, quel que soit le secteur. Pour les sociétés par actions fermées, le capital minimum est généralement fixé à 500 000 SAR, et dans le cas d’une société par actions détenue par une seule personne, le capital minimum est de 5 millions SAR.
    Pour obtenir des informations plus détaillées sur les réglementations sectorielles, les exigences minimales en matière d’actions et les considérations relatives au capital, nous vous recommandons de contacter Empowerment Gate. Notre équipe d’experts peut vous fournir des conseils personnalisés et s’assurer que vous disposez des informations les plus récentes et les plus précises, adaptées aux besoins de votre entreprise. N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’assistance et de clarification.

  • Comment un étranger peut-il ouvrir une entreprise en Arabie saoudite ?

    L’ouverture d’une entreprise en Arabie saoudite en tant qu’étranger comporte plusieurs étapes, dont voici un guide général :

    1. Choisissez le type de licence d’investissement étranger :
      • Le choix du meilleur type de licence dépend des activités économiques que vous souhaitez exercer en Arabie saoudite. Le ministère de l’investissement (MISA) propose 19 types de licences d’investissement étranger. Chaque type de licence MISA correspond à une variété d’activités économiques.
      • Le choix des activités économiques peut se faire par l’intermédiaire du ministère du commerce (MOC).
      • Le choix du type de licence adapté aux activités économiques choisies peut être effectué par le ministère de l’investissement (MISA).
    2. Certifier les documents requis :
      • L’actionnaire étranger doit certifier les documents nécessaires à la création d’une société d’investissement étrangère en Arabie saoudite, à savoir les statuts de la société actionnaire, le registre du commerce, les états financiers du dernier exercice.
      • Les documents requis doivent être certifiés par l’ambassade saoudienne et le ministère saoudien des affaires étrangères.
    3. La Structure légale:
      • Déterminez la structure légale de votre entreprise. Vous pouvez opter pour une société à responsabilité limitée (LLC), une société par actions (JSC) ou une succursale d’une société étrangère.
    4. Réserver un nom de société :
      • Choisissez et réservez un nom unique pour votre entreprise. Cette démarche peut être effectuée auprès du ministère du commerce (MOC).
    5. Licence d’investissement étranger :
      • Obtenir une licence d’investissement étranger auprès du ministère de l’investissement (MISA).
    6. Statuts de l’association :
      • Rédiger les statuts qui décrivent la structure de la société, ses objectifs et d’autres détails pertinents.
    7. L’Enregistrement commercial :
      • Demander l’enregistrement commercial auprès du ministère du commerce (MOC). Cette procédure implique la présentation des documents requis, notamment la licence d’investissement étranger et les statuts de l’entreprise.
    8. L’Enregistrement des taxes
      • S’enregistrer auprès de l’autorité de la zakat, des impôts et des douanes et des impôts (GAZT). Cela comprend l’obtention d’un numéro d’identification fiscale.
    9. Enregistrement de l’employeur
      • S’inscrire en tant qu’employeur auprès du ministère des ressources humaines.
      • S’inscrire en tant qu’employeur auprès de l’Organisation générale de l’assurance sociale (GOSI) afin de couvrir les employés dans le cadre du régime d’assurance sociale.
      • S’inscrire en tant qu’employeur sur la plateforme Qiwa.
      • S’inscrire en tant qu’employeur sur la plateforme Madad.
      • S’inscrire en tant qu’employeur sur la plateforme Muqeem.
    10. Obtenir les autorisations nécessaires
      • Selon la nature de votre activité, vous pouvez avoir besoin de permis supplémentaires délivrés par les autorités compétentes. Par exemple, des permis sanitaires pour les entreprises du secteur de la santé ou des licences délivrées par les autorités municipales.
    11. Ouvrir un compte bancaire
      • Ouvrir un compte bancaire dans une banque locale. Pour ce faire, il faut généralement présenter les documents de la société, y compris l’enregistrement commercial.
    12. Location de bureaux
      • Sécuriser l’espace de bureau conformément aux réglementations locales. L’emplacement et le type de locaux peuvent avoir des exigences spécifiques.
    13. Embaucher des travailleurs locaux
      • Si nécessaire, embaucher des employés locaux et veiller au respect de la législation saoudienne en matière de travail.
    14. Conformité permanente
      • Respecter les exigences permanentes, telles que le dépôt de rapports annuels, le renouvellement des licences et le respect des obligations fiscales.
      Pour obtenir un guide plus détaillé et personnalisé, ainsi qu’une assistance tout au long du processus, n’hésitez pas à contacter Empowerment Gate. Notre expertise en matière de création d’entreprise en Arabie saoudite peut vous apporter un soutien et des conseils inestimables.
      Note : Les informations fournies sont susceptibles d’être modifiées en fonction des mises à jour réglementaires, et il est conseillé de consulter Empowerment Gate pour obtenir les détails les plus récents et les plus précis concernant votre entreprise.
  • Combien coûte une licence d’investissement saoudienne ?

    Le coût initial d’une licence d’investissement saoudienne est de 12 000 SAR pour la première année, avec des frais de renouvellement annuel de 62 000 SAR. Il est essentiel de noter que les dépenses associées à l’établissement d’une société en Arabie saoudite vont au-delà des seuls frais de licence et englobent divers frais et coûts supplémentaires. Pour obtenir des informations détaillées à ce sujet, nous vous suggérons de contacter Empowerment Gate. Nos compétences en matière de création d’entreprise, en particulier dans le contexte saoudien, font de nous une source précieuse pour vous offrir des informations précises et personnalisées en fonction de vos besoins.

  • Quelles sont les incitations offertes aux investisseurs par le gouvernement saoudien ?

    Le gouvernement saoudien offre une série d’incitations pour attirer et soutenir les investisseurs, en favorisant un environnement propice à la croissance et au développement des entreprises. Présenter les principales mesures d’incitation par une réponse courte ne sera pas efficace. Nous vous recommandons de consulter l’article à ce sujet INCITATIONS À L’INVESTISSEMENT EN ARABIE SAOUDITE.

    https://www.investsaudi.sa/ar/investor/incentives

  • Ai-je besoin d’une licence pour vendre en ligne en Arabie saoudite ?

    Oui, en Arabie saoudite, une entreprise de commerce électronique a généralement besoin d’une licence pour opérer légalement. Le type spécifique de licence peut varier en fonction de la nature de votre activité en ligne, des produits ou services que vous avez l’intention de vendre et d’autres facteurs.
    Pour des informations plus détaillées et personnalisées sur l’obtention des licences nécessaires et la navigation dans le paysage réglementaire des entreprises en ligne en Arabie saoudite, n’hésitez pas à contacter Empowerment Gate. Notre équipe d’experts est spécialisée dans la création d’entreprises et peut fournir des conseils complets pour assurer une mise en place harmonieuse et conforme aux exigences de votre entreprise en ligne.
    Contactez-nous pour obtenir une assistance supplémentaire et un soutien personnalisé dans la mise en place de votre entreprise de commerce électronique en Arabie saoudite.

  • Qu’est-ce qu’une licence MISA ? Est-elle différente de la licence SAGIA?

    Le ministère de l’investissement d’Arabie saoudite (MISA) est une entité gouvernementale qui délivre toutes les licences d’investissement étranger en Arabie saoudite. Avant la création de la MISA, ce rôle était assumé par la « Saudi Arabian General Investment Authority « (SAGIA), qui est devenue la MISA après restructuration.
    Ainsi, les licences de la SAGIA et de l’\ ou de la MISA sont toutes identiques. Cette licence est essentielle pour les investisseurs étrangers qui souhaitent créer une entreprise en Arabie saoudite. La MISA joue un rôle essentiel dans la promotion et la réglementation des investissements étrangers directs dans le pays, en facilitant l’entrée des entreprises internationales sur le marché saoudien.